Nella stessa rubrica

Pour un Maroc terre d’accueil. Halte aux rafles et aux expulsions des Migrants (Communiqué, Maroc, janvier 2011)

Lettre ouverte des associations des migrants et des réfugiés Subsahariens au Maroc adressée au chef de mission du Hcr-Maroc (Maroc, août 2010)

Message du Collectif des Réfugiés au Maroc (Collectif des Réfugiés au Maroc, juin 2010)

Lettre ouverte de la Communauté camerounaise du Maroc (Maroc, avril 2010)

Dans la forêt ghetto de Oujda (Maroc, mars 2010)

Violence sexuelle et migration (Médecins Sans Frontières, Maroc, Mars 2010)

"Ma vie est brisée ici, je vis dans une maison abandonnée, c’est dur à 21 ans", lettre de Hassan el-Bouyahyoui à Sarkozy (Maroc, mars 2010)

Najlae Lhimer. Rimpatriata perché era stata picchiata (Francia-Marocco, febbraio 2010, intervista video)

Marocco, la lotta dei rifugiati (lettera-racconto di Archipes Mabialansamuambote, luglio 2009)

Rêve d’Europe (par Fiston Massamba, mars 2009)

Pour un Maroc terre d’accueil. Halte aux rafles et aux expulsions des Migrants (Communiqué, Maroc, janvier 2011)

COMMUNIQUE :

Pour un Maroc terre d’accueil
Halte aux rafles et aux expulsions des Migrants :

Depuis le 28 décembre, des rafles au faciès frappent une nouvelle fois les migrants subsahariens résident au Maroc. A Rabat, Tanger, Fès, Oujda, Casablanca, des centaines de migrants ont été arrêtés dans la rue sans avoir commis le moindre délit ; parmi eux des femmes et des mineurs. Après un passage au commissariat, d’où certain ont pu sortir après présentation d’un passeport ou d’une carte consulaire, ils ont comme le procédé désormais devenu habituel de l’expulsion vers les frontières algériennes par Oujda, sans qu’ils aient été présentés devant un juge et aient pu défendu leur situation.
Le jeu de ping-pong à travers la frontière entre la police marocaine et algériennes a donc lui aussi repris, certains migrants ayant déjà été l’objet de plusieurs va et vient. Ils sont tous condamnés aujourd’hui à survivre dans la précarité la plus absolue et le froid qui règne de part et d’autre de la frontière, sous les abris de plastique et sans aucune ressource.
Ainsi au lieu de favoriser une politique d’accueil des migrants et d’intégration qui leur permettraient d’être un apport positif pour le Maroc tant sur le plan économique, social et culturel, les autorités marocaines préfèrent copier les politiques xénophobes en vigueur en Europe, qui y affectent leurs propres ressortissants oubliant qu’il est lui-même un pays africain. Depuis des années que le gouvernement marocain a développé de telles pratiques, on sait pourtant qu’elles n’aboutissent à aucun résultat si ce n’est celui d’affliger des souffrances inutiles à des personnes qui ont précisément quitté leurs pays à cause de cela.

C’est pourquoi nous, organisation de migrants et organisations marocaines solidaires ;

Nous exigeons :

L’arrêt immédiat de la chasse au faciès et la garantie de la sécurité des immigrés dans leurs lieux de résidences.

 La délivrance de cartes de séjours à tous les migrants dès lors qu’ils sont possesseurs de carte de réfugiés ou en mesure de garantir leurs moyens de subsistance

Que les ambassades des pays concernés assurent leur rôle de défense de l’intégrité, la sécurité et le bien être de leurs concitoyens.

 Qu’un véritable débat soit lancé pour permettre au Maroc et aux autres pays africains de définir leur propre vision et leur propre politique concernant les migrations et de refuser le diktat des politiques des gouvernements de l’union européenne

Nous proclamons notre mobilisation aux côtés de nos frères africains résident au Maroc, contre toute action raciste, xénophobe ou discriminatoire à leur égard

CMSM (Conseil des Migrants subsahariens du Maroc)
ADESCAM (Association de Développement et de sensibilisation des camerounais Migrants du Maghreb – Maroc)
CCAM (Communauté des Migrants camerounais du Maroc)

Il progetto
Français
English

Interviste e racconti
Africa
Europa
Nord America
Sud America
Australia
Asia

Politiche migratorie e dispositivi di controllo
Interviste e documenti
Cronologia

Immagini e Video
Video
Immagini

Links
scritture migranti
escrituras migrantes
Passaparole Milano

Iscriviti alla Newsletter

Marocco, rifugiati e richiedenti asilo (2006-2007)