Nella stessa rubrica

Tunisia-Italia. Lettera del sottosegretario del ministero per le Migrazioni tunisino al governo italiano (Tunisia, febbraio 2012)

Prisonniers du désert. Enquête sur la situation des migrants à la frontière Mali-Mauritanie (Cimade, décembre 2010)

"Libya of tomorrow". What hope for human rights? (Amnesty International, june 2010)

Così la Libia imprigiona i profughi (da "L’Espresso", 2 ottobre 2009)

Les harraga brisent la logique du « huis clos » (interview de Ali Bensâad, Aout 2009)

Pushed Back, Pushed Around (Libya/Italy), (Human Rights Watch, september 2009)

Une autre frontière de non-droit: Mali-Mauritanie (Rapport de Mission octobre 2008)

Interviste sulla frontiera. Melilla (interviste di Giacomo Orsini e Silvia Schiavon, ottobre-novembre 2008)

Réfugiés à la frontière (Zimbabwe-Afrique du Sud, par Marie Simon, janvier 2009)

Mappa dei campi libici (dicembre 2008)

Prisonniers du désert. Enquête sur la situation des migrants à la frontière Mali-Mauritanie (Cimade, décembre 2010)


Prisonniers du désert. Enquête sur la situation des migrants à la frontière Mali-Mauritanie
Formato file: PDF
Peso: 1.9 Mb

http://www.cimade.org/publications/47

L’Europe veut faire de nous ses gendarmes !" dénonce Amadou M’bow, de l’Association mauritanienne des droits de l’homme. Depuis 2005, l’Union européenne multiplie les pressions sur les pays dits de départ et de transit pour qu’ils verrouillent leurs frontières. Alors que 86% des migrations en Afrique de l’Ouest sont intra-régionales et n’ont pas pour but le départ pour l’Europe, l’Union Européenne met en place des politiques migratoires répressives qui ont de graves conséquences sur les droits des migrants : criminalisés, réduits au statut de clandestins, ils sont arrêtés, détenus, et refoulés de frontière en frontière. Les réseaux traditionnels de mobilité et de solidarité sont menacés ; des sociétés traditionnellement accueillantes deviennent méfiantes voire xénophobes.
En sous-traitant sa politique migratoire à des pays tiers l’Union européenne se rend responsable de graves violations des droits fondamentaux des migrants, notamment dans les zones frontières désertiques inaccessibles au regard de la société civile.

La Mauritanie représentant en quelque sorte la "tête de pont" de cette guerre aux migrants. L’Association malienne des expulsés, l’Association mauritanienne des droits de l’homme, l’Association nigérienne Alternatives Espace Citoyens et La Cimade ont décidé de se rendre sur place pour rendre compte des conséquences concrètes de ces politiques conduites au nom de la protection des frontières européennes.

" Le rapport Prisonniers du désert est une forme de miroir renversé, qui donne chair et sens à une réalité souvent dramatique, masquée par les discours lénifiants des gouvernants du Nord comme du Sud.Il était temps." Claire Rodier, Migreurop.

Il progetto
Français
English

Interviste e racconti
Africa
Europa
Nord America
Sud America
Australia
Asia

Politiche migratorie e dispositivi di controllo
Interviste e documenti
Cronologia

Immagini e Video
Video
Immagini

Links
scritture migranti
escrituras migrantes
Passaparole Milano

Iscriviti alla Newsletter

Senegal, 2006