Nella stessa rubrica

Communiqué de presse des retenus du CRA de Nîmes (France, 7 octobre 2011)

Prison pour étrangers de Vincennes, vendredi 23 septembre 2011 (France, septembre 2011)

DUPLICITÉ ET COMPLICITÉ ? ARRÊT DE LA RÉPRESSION CONTRE LES JEUNES MIGRANTS TUNISIENS ( Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR), France, Juine 2011)

Communiqués du Collectif des Tunisiens de Lampedusa à Paris: occupations et manifestations (France, mai 2011)

Kamel, tunisien, 24 ans. Témoignage recueilli le 13 avril 2011 (France, avril 2011)

Témoignage du centre de rétention de Vincennes (France, mars 2011)

Incendie au centre de rétention de Marseille. Lettre des retenus (France, mars 2011)

Témoignages des prisonniers du centre de rétention du Mesnil-Amelot (France, janvier 2011)

Témoignage d’un sans-papier au Centre de rétention du Mesnil-Amelot (France, juin 2010)

Récit d’une expulsion dans un charter Frontex (avril, 2010)

Al Cra di Vincennes: un anno dopo (giugno 2009)

Il 22 giugno 2008, il centro di detenzione di Vincennes è stato incendiato dai detenuti, dopo mesi di proteste, scioperi della fame e dopo la morte, avvenuta il giorno prima, di uno dei loro compagni a cui l’amministrazione del centro non aveva prestato le cure necessarie. Un anno dopo, alcune associazioni antirazziste francesi hanno indetto un presidio sotto il centro. Questa la testimonianza di uno dei detenuti contattato telefonicamente durante il presidio che si è svolto domenica 21 giugno 2009.

« Nous avons entendu beaucoup de sifflements, de voix, jusqu’à 20h. On entendait les voix dans le mégaphone. Au début, nous avons répondu par des cris, en manifestant dans la cours. Mais l’officier et toute son équipe sont venus pour calmer un peu. Les gens allaient dans les chambres car ils ont peur. Les flic provoquaient et intimidaient. « Tu rentres dans ta chambre, ou on te descend dans la pièce » Cette pièce est une pièce pour mettre à l’isolement. Il s ont déjà provoqué quelqu’un, ça a bastonné un peu. Les policiers ont porté plainte contre lui. Il est passé devant le juge et a été condamné à 1 mois de Travaux d’Intérêts Généraux. Ce garçon est quelqu’un de calme, de solidaire. C’est une crème, il m’a accueilli lorsque je suis arrivé. Il m’a donné des couvertures ect…

Sinon, que dire de plus… Ils sont à cheval sur les courses, c’est de 9h à 10h30. Si tu ne t’es pas réveillé, tu n’as pas le droit d’acheter des cigarettes.

Il y a quelqu’un qui a été pris au bout de ses 32jours. Au réveil, ils lui ont fait croire qu’il allait sortir. Pas dupe, ils ne les a pas cru. Il a été expulsé. Un autre a tenté de se suicider dans ma cellule, il a essayé de se pendre…

Pour ce qui est de la nourriture, c’est infecte. Et c’est sûr qu’ils mettent des produits dedans. A chaque fois que je mange, je me retrouve comme un zombie. J’ai aussi des boutons. Tout le monde se plaint. J’ai été arrêté à la Porte des Lilas, en sortant du métro à 9h de matin. J’en ai assez de vivre en France, ce n’est pas une solution que de vivre sans-papiers. Etre susceptible de se faire arrêté n’importe quand pour défaut de papiers. Il y a beaucoup de contrôles faits par policiers en civils avec voitures ou des camionnettes.
Je ne sais pas si j’ai vraiment envie de retourner en Algérie ou si c’est parce que je suis fatigué, découragé. Aussi je préfère rentrer par mes propres moyens. J’ai un enfant scolarisé en France. Lors de la circulaire Sarkozy sur les parents d’enfants scolarisés, sa mère a été régularisée. J’ai été rejeté, comme beaucoup d’autres. Devant le juge du 35 bis, j’ai demandé l’assignation à résidence, j’avais une attestation d’hébergement et beaucoup de personnes dans la salle pour me soutenir, mais cela m’a été refusé. J’ai payé mon avocat 1500 euros. La prochaine audience, pour le renouvellement des quinze jours, je ne paye pas un avocat, ca ne sert à rien. Mon passeport n’est périmé. L’administration attend le laissez-passer du consul. Ca fait 17 jours que je suis là. »

Il progetto
Français
English

Interviste e racconti
Africa
Europa
Nord America
Sud America
Australia
Asia

Politiche migratorie e dispositivi di controllo
Interviste e documenti
Cronologia

Immagini e Video
Video
Immagini

Links
scritture migranti
escrituras migrantes
Passaparole Milano

Iscriviti alla Newsletter

Parigi, X arrondissement (febbraio 2006)

Identités d’emprunt/Identità in prestito (Giulia Herzenstein, France, 2010)